et qu’est ce qu’il écrit ?

Retrouvez  les ouvrages de Koffi Kwahulé sur le site de la médiathèque de Villepinte.

Théâtre

Le Grand-Serpent (1977) et 1+1=1 (1982)

- Créations ivoiriennes à Abidjan par Guédéba Martin en 1981 et 1982.

Cette vieille magie noire (1991, Ed. Lansman, 1993 et 2006)

Traduction en anglo-américain de Jill Mac Dougall.

Traduction en allemand de Véronika Beiweiss.

Traduction anglo-américaine de Chantal Bilodeau.

- Grand prix Tchicaya U Tam’si-Textes et dramaturgies du monde 1992.

- Mise en espace à l’Ubu Repertory Theater de New York en 1993

- Lecture scénique dirigée par Jean Boillot au Théâtre de la Cité Internationale de Paris (juin 2000)

- Création radio France Culture, mise en espace Michel Didym, réalisation Jacques Taroni, 2002.

- Chantier de création en avril 2007 à La Sucrerie de Coulommiers, mise en scène de Claude Bokhobza.

- Création en novembre 2007 à l’Atelier du Plateau de Paris par Claude Bokhobza.

- Lecture scénique de Lucie Tiberghien au Studio Retreat du Lark Theatre Company de New York en mai 2010 (traduction anglo-américaine de Chantal Bilodeau).

Bintou (1996, Ed. Lansman, 1997, 2004)

Traduction en allemand d’Oliver ESS.

Traduction en allemand de Johannes Westphalen.

Traduction en italien de Gianni Poli.

Traduction en anglo-américain de Jill Mac Dougall.

Traduction en anglais de John Clifford.

Traduction en tchèque de Michal Laznosky.

Traduction en anglo-américain de Chantal Bilodeau

Traduction en norvégien de Christina Mediaas

Traduction en espagnol (mexicain) de Boris Schoemann.

- Création par Gabriel Garran au TILF en 1997.

- Mise en scène par la Compagnie Grain de sable de l’université de Lyon II, mise en scène de Souleymane Bah, mars 1999.

- Mise en scène par Pascaline Denis  à L’Espal du Mans, 2000.

- Mise en scène en décembre 2001 au Garage de Roubaix par L’Oiseau-Mouche, mise en scène de Vincent Goethals, Avignon off 2002 à Présence Pasteur et tournée en France, en Suisse, en Tchéquie, en Allemagne et en Espagne.

- Mise en scène (Lab production) par Leah Gardiner en octobre 2001 au McGinn/Cazale Theater de New York/off Broadway), traduction en anglais de John Clifford.

- Création anglaise en juillet-août 2002 par Sacha Wares à The Arcola Theatre de Londres.

- Création allemande en octobre 2002 par Annegret Hahn au Thalia theater de Halle (Allemagne) – traduction de Oliver Ess.

- Création belge en novembre 2003 au Théâtre Océan Nord de Bruxelles, par Rosa Gasquet, Avignon off 2004 et tournée en France et en Belgique.

- Création ivoirienne en juillet 2004 par Hamidou Cyriaque Sy (Madina Théâtre) au Village Ki-yi d’Abidjan.

- Création écossaise en juillet 2006 par la Zélé Theatre Company au North Edinburgh Arts Centre, mise en scène de Celine Cateland (trad. John Clifford).

- Création djiboutienne en mars 2007 par Guy Lenoir au Centre Culturel Français de Djibouti.

- Création burkinabé par Wécré Théâtre (théâtre de rue et de sensibilisation) en 2005 à Ouagadougou.

- Création burkinabé en juin 2007 au Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou (CITO) par Patrice Kaboré.

- Mise en scène de Laëtitia Guédon au Théâtre du Verbe Incarné d’Avignon (Avignon 09).

- Création américaine en juin-juillet 2010 au Harlem School of the Arts par The Movement Theatre Company, mise en scène de David Mendizabal.

Bintou – Traduction en anglais de John Clifford, lecture scénique de Dawn Walton au Royal Court de Londres, juin 2000.

Bintou – traduction en anglo-américain de Jill Mac Dougall, mise en espace dirigée par Saundra McClain au UBU Theater de New York (juin 2000).

- Bintou – traduction en italien de Gianni Poli, mise en espace au Teatro di Genova dirigée par Daniela Giordano (mai 2000).

- Bintou – traduction en allemand et mise en espace au Theater Zerbrochene de Berlin de Johannes Westphalen (décembre 2000).

- Bintou – traduction en tchèque de Michal Laznosky (2003).

- Bintou – traduction en anglo-américain de Chantal Bilodeau (2008), mise en lecture par Liesl Tommy au HotInk International Play Reading Festival de New York en février 2009.

- Bintou – traduction norvégienne de Christina Mediaas (2008), mise en espace par Mette Brantzeg au Nationaltheatret d’Oslo en mars 2009.

- Bintou – traduction mexicaine de Boris Schoemann (2010) mise en espace par Monica Jasso au Teatro de la Ciudad de Monterrey en mars 2010.

Fama (1995, Ed. Lansman, 1998)

- Création ivoirienne en septembre 1998 par l’auteur au Centre Culturel Français d’Abidjan.

- Reprise au 15ème Rendez-vous des théâtres francophones de Limoges.

- Mise en scène par la Compagnie Grain de sable de l’Université de Lyon II, mise en scène de Souleymane Bah, mai 2002.

…et son petit ami l’appelait Samiagamal (1996, in Brèves d’ailleurs, Actes-Sud Papiers, 1997)

- Mise en lecture par l’auteur en mai 1999 au Studio-Théâtre de La Comédie-Française.

Les Créanciers (1997, Ed. Théâtrales, 2007)

- Création en 1998 par le Nord-Ouest Théâtre, mise en scène de René Paréjà.

- Création radio France Culture en 2007, réalisation : Jean Couturier.

Armageddon (1997)

- Ecrite en résidence d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, 1997.

- Traduction en anglo-américain de Jennifer Meunier.

- Mise en lecture par Jean-Claude Berutti au Théâtre du Peuple de Buissang en 1999.

Il nous faut l’Amérique ! (1990, Ed. Acoria, Paris 1997)

- Création au Festival d’Avignon Off 2000 par Yves Sauton.

- Création ivoirienne par Sidiki Bakaba au Palais de la Culture d’Abidjan, octobre 2005

Village fou ou Les Déconnards (1997, Editions Acoria, 2000)

(Prix UNESCO du MASA 99)

- Création par Sidiki Bakaba et l’auteur, Avignon 98, à La Chapelle du Verbe incarné.

Reprise au MASA 1999 à Abidjan.

- Création radio France Culture à La Chapelle du Verbe Incarné d’Avignon, réalisation : Hélène Daude, 1998.

La Dame du café d’en face (Prix SACD-RFI 94, Ed. Théâtrales, 1998)

Traduction bulgare d’Assen Zidarov.

Traduction en flamand d’Eva Schram.

Traduction en tchèque de Magdalena Laval.

- Création belge en janvier-février 2004 par le Theater Zuidpool d’Anvers, mise en scène de Johan Heldenberg, traduction en flamand d’Eva Schram sous le titre De Madam van’t café van hierover.

- Création tchèque (Ta z baru odnaproti) de Hélène Charmay au Divadlo Disk de Prague en juin 2009.

Jaz (1998, Editions Théâtrales, 1998, 2007)

Traduction en italien de Gianni Poli.

Traduction en anglo-américain de Chantal Bilodeau.

Traduction en néerlandais de Lotte Heijtenis.

- Création italienne en juillet 2000 au Teatro del Fontanone de Rome par Daniela Giordano.

- Reprise en mars 2001 au Teatro San Carluccio de Naples, puis tournée en Italie.

- Mise en scène de Marisa Mirenda, janvier 2001 au Teatro Due de Rome.

- Mise en scène d’Eric Veschambre au Naxos Bobine (Paris), mai 2002.

- Mise en scène par Olivia Courtin et Léïla Gregson au Biplan de Lille en juin 2002.

- Reprise de la mise en scène de Daniela Giordano à Festad’Africa 2002 à Rome.

- Mise en scène en mai 2003 de Patrick Simon au Studio-Théâtre d’Asnière, (Théâtre de l’Oulle, Avignon off 2004).

- Mise en scène de Serge Tranvouez, juillet 2003 au Lavoir Moderne Parisien.

- Création radio France Culture au Théâtre du Rond-Point le 12 janvier 2004, lecture de et par Rachida Brakni, réalisation de Ghislaine David

- Mise en scène de Michael Johnson-Chase (BareBones Production) au LarkStudio (New York) en mai 2004, traduction anglo-americaine de Chantal Bilodeau.

- Mise en scène de Karen Fichelson à La Maison des 3 Quartiers de Poitiers en novembre 2004.

- Mise en scène de Denis Mpunga au Centre Wallonie-Bruxelles en décembre 2005.

- Mise en scène de Frédérique Niobey au « Coquelicot » de Fougères en mai 2006.

- Mise en scène de Denis Mpunga au Théâtre Varia de Bruxelles en Sept-oct 2006 (Tournée à La Réunion, au Rwanda, au Benin, au Mali).

- Nouvelle mise en scène de Daniela Giordano au Teatro Palladium de Rome en septembre 2007 (avec D. Giordano et Pape Siriman Kanouté à la kora).

- Mise en scène de David Farjon au Théâtre de Vanves (Paris) en décembre 2007 et en mai 2008 au Lavoir Moderne Parisien lors du festival « Anima Kwahulé ».

- Création camerounaise de Yaya Mbilé au Centre Culturel François Villon de Yaoundé, en mars 2008.

- Mise en scène d’Esther Bastendorff au Lavoir Moderne Parisien en mai 2008 (festival « Anima Kwahulé »)

- Mise en scène de Douce Mirabeau au Festival Premiers Actes de Haute-Alsace en août-septembre 2008 (Soultzbach-les-Bains, Ferme Edzard de Ribeaugoutte)

- Création espagnole par le Larna Teatre, mise en scène de Raimon Molins (traduction catalane de Mireia Trias) en octobre 2008.

- Mise en espace de Doug Howe au festival « The 24 Hour » (LaGuardia Performing Arts Center du Quenns) en novembre 2009.

- Création congolaise (RDC) de Monica Espina à la Halle de la Gombe – CCF de Kinshasa, en janvier 2010.

P’tite-Souillure (1999-00, Editions Théâtrales, 2000)

(Prix des Journées d’Auteurs 2000)

Traduction en anglo-américain de David Homel.

Traduction en anglo-américain de Roberta Levitow et Catherine Filloux.

Traduction en tchèque de Michal Laznovsky.

Traduction en italien de Gianni Poli.

- Création au Festival Frictions de Dijon, mise en scène de Serge Tranvouez, mai 2002.

- Reprise au Festival de Monbouan, juin 2002

- Reprise à Festad’Africa de Rome, juillet 2002

- Mise en scène d’Aïda Boulekbache en septembre 2003 à l’Aktéon Théâtre de Paris. (Théâtre de Vanves et M3Q de Poitiers en janvier 2005).

- Création tchèque (Nestyda) d’Eva Salemannova en décembre 2003 au Studio DISK de Prague puis Festival de Pilsen 2004.

Big Shoot (1999, Editions Théâtrales, 2000)

Traduction en allemand de Bettina Arlt (Rowohlt Theater Verlag).

Traduction en anglo-américain de Chantal Bilodeau (Lark Theatre Company of New York)

Traduction en Italien de Gianni Poli, Editions Corsare, Perugia 2006.

Traduction en néerlandais d’Eveline Van Hemert.

- Création en mai 2003 au Théâtre du Grütli de Genève, mise en scène de Sandra Amodio.

- Mise en scène de Michael Johnson-Chase (BareBones Production) au LarkStudio (New York) en mai 2004.

- Big Shoot (Théâtre de marionnettes) par Adrien Léal et Solène Briquet au Bouquin Affamé de Clichy-la-Garenne en décembre 2004, puis en mai 2008, mise en scène Lélio Plotton, au Lavoir Moderne Parisien (festival « Anima Kwahulé »).

- Création d’Enora Boëlle au Théâtre de la Paillette de Rennes en janvier 2005.

- Création belge de Myriam Youssef en février-mars 2005 au Zone Urbaine Théâtre de Bruxelles.

- Création guinéenne par « Les Sardines de Conakry » au CCF de Conakry, mise en scène de Soulay Thiân’nguel en avril 2005, 3° Fest’Art de Dakar en mai 2005.

- Création hollandaise de Merel van Nes au Festival Verse Waar (Chassé Theater) de Breda en juin 2005.

- Création canadienne de Krisrian Frédrick en septembre 2005 au Théâtre Denise-Pelletier de Montréal (puis Québec, Ottawa et tournée en France en 2006).

- Création italienne de Mario Jorio en février 2006 au Teatro H.O.P Altrove de Gênes.

- Mise en scène de Tiziana Bergamaschi en mai 2006 au Teatro Vascello de Rome.

- Reprise de la mise en scène d’Enora Boëlle en novembre 2006 au Théâtre Ça respire encore de Nancy, en décembre 2006 au Studio Théâtre de Nantes, en février 2007 à l’Espace Guinguette de Vevey (Suisse), mars au Théâtre du Vieux St Etienne de Rennes puis au Théâtre de la Jonquière de Paris.

- Reprise de la Mise en scène de Kristian Frédric à l’Usine C de Montréal en avril 2007.

- Mise en scène de Sydney Ali Mehelleb en octobre 2007 au Théâtre de Vanves, puis en avril 2008 au Lavoir Moderne Parisien (festival « Anima Kwahulé »).

- Mise en scène et jeu de Denis Lavant (assisté de Michèle Guigon) en août 2008 au Lavoir Moderne Parisien (Reprises du 8 octobre au 28 novembre au LMP, puis au Théâtre Vidy-Lausanne en avril-mai, et en juillet 2009 au Théâtre du Chêne Noir d’Avignon).

El Mona, (2001, in “ Liban, écrits nomades 1 ”, Ed. Lansman, 2001)

- Ecrite en résidence d’écriture à Byblos (Liban) en avril-mai 2000

- Mise en lecture de Jean-Michel Coulon, “ Avril des auteurs ” 2001, Fédérés de Montluçon (CDN).

- Mise en espace d’Yves Bombay au Théâtre de Saulcy de Metz en nov. 2001

- Mise en lecture en octobre 2006 au Théâtre du Rond-Point de Paris par le Collectif Mona et en avril 2008 au Lavoir Moderne Parisien (festival « Anima Kwahulé »).

- Mise en espace de Giuseppe Scutellà au Piccolo Teatro de Milan en septembre 2009.

Une si paisible jolie petite ville, (in Théâtres en Bretagne n°10, 2001)

- Traduction en flamand d’Eva Schram sous le titre Een zo vredig schoon klein stadje (in Zuidpool n° 28, 2004)

Blues pour Sonny

(2000, d’après la nouvelle Sonny’s Blues de Baldwin)

- Création à Avignon off 2000 par Greg Germain à La Chapelle du Verbe Incarné.

- Reprise en sept. 2000 au Théâtre de l’Epée de Bois (Cartoucherie).

- Mise en scène d’Isa Armand au Théâtre Colombier de Bagnolet en juin 2004.

Les Travaux d’Ariane

(2000, d’après la nouvelle du même titre de Caya Makhélé)

- Texte et mise en scène de Koffi Kwahulé, au Théâtre de la Verrière de Lille (octobre 2000)

CAVÉO ! ou A la recherche du centre perdu (2001)

(écriture collective avec Arlette Namiand, M. Rouhabi et E. Durif).

- Création à Hérisson en juillet 2001 (mise en scène Catherine Beau, Mohamed Rouhabi et Jean-Paul Wenzel).

Le Masque boiteux ou Histoires de soldats (Ed. Théâtrales, 2003)

(commande de MC2a de Bordeaux, 2001)

- Création en novembre 2002 au festival Novart de Bordeaux, co-mise en scène de Souleymane Koly et d’Alougbine Dine au Glob Théâtre de Bordeaux.

(Tournée : Niort, Bergerac, La Ciotat, Festival de Blaye 03, Strasbourg, Mazamet, Palais de la culture d’Abidjan).

- Mise en scène d’Adama Diop en avril-mai 2008 au Lavoir Moderne Parisien (festival Anima Kwahulé).

Scat (in 5 petites comédies pour une Comédie, Editions Lansman, 2003)

(Commande de la Comédie de Saint-Etienne)

Traduction en italien de Paola Messotto

- Création à la Comédie de Saint-Étienne en septembre 2003, mise en scène d’Yves Bombay.

Ces gens-là (In Revue Siècle 21, mai 2003)

Tarjsa (avec Michéle Bruhat, commande du “ Gang des funambules ”, 2002)

Goldengirls (in “ Théâtre Public ” n° 169-170, septembre 2003)

(Commande de la Maison du Geste et de l’Image)

Cocody Johnny (avec Souleymane Koly,

Commande de l’Ensemble Kotéba d’Abidjan

- Création à L’Hippodrome de Douai en mars 2004, mise en scène de Souleymane Koly (puis tournée en France et en Afrique).

Blue-S-cat (2004, Editions Théâtrales, 2005)

- Mise en espace par l’auteur au Vieux-Colombier (Comédie-Française) en juillet 2005.

- Création par l’auteur en juillet 2006 à la Chapelle du Verbe Incarné (Avignon Off).

- Mise en scène de Sébastien Géraci (Troup’Mont) à la Vence Scène de Saint-Egrève en Juin 2008.

- Mise en scène de Jean-Pierre Ollinger en mars 2009 au Théâtre Acte 2 de Lyon.

Misterioso-119 (2004, Editions Théâtrales, 2005)

Traduction en anglo-américain de Chantal Bilodeau, 2005.

Traduction en grec de Maria Efstathiadi, 2007, Ed. Epsylon, Athènes 2007.

Traduction slovaque de Zuzana Prochazkova, Ed. Theatre institute in Brastilava, 2008.

Traduction roumaine de Doru Mares, Editions Omonia, Bucarest 2007.

- Mise en lecture par Michel Dydim à la Mousson d’Été, août 2005

- Lecture-spectacle de Liesl Tommy au Berkshire Theatre Festival en août-septembre 2005 dans le cadre de l’Act French.

*Reprise au New York Theater Workshop puis au Lark Studio de New York en octobre 2005.

- Mise en espace au Festival d’Athènes en Juillet 2007 au Scholeion par Efi Theodorou .

- Lecture de Serge Tranvouez à « Mettre en scène » du Théâtre National de Bretagne en nov. 2007.

- Création belge par Alex Lorette (Cie Kinesis) en avril-mai 2007 au Théâtre Marni de Bruxelles.

- Mise en espace en mai 2008 par Claire Lapeyre Mazérat au Lavoir Moderne Parisien (festival « Anima Kwahulé »).

Brasserie (2004, Editions Théâtrales, 2006)

- Créations autrichienne et hongroise (traduction hongroise de Rozsi Viktor Mark) en avril 2009, mise en scène de Yazid Lakhouache au Theater Brett de Vienne puis au Zold Macska Diâkpance de Budapest.

- Création guinéenne par Soulay Thiâ’nguel en mars 2009 au Centre Culturel Franco-guinéen de Conakry.

Aziou Liquid (2006, Avec O. Brunhes et F. Prodromidès, Ed. Avant-Scène Théâtre, 2007)

- Création de L’Art-Éclair, m.e.s d’Olivier Brunhes en janvier 2007 au Th. Berthelot de Montreuil.

Les Procréateurs (commande de la Comédie de Béthune, 2007)

- Création (en appartement sous le titre Train bleu) en février 2008 par Blandine Savetier à Béthune.

Ave Maria (in « Regards-9 », Ed. Lansman, 2008)

(commande du Théâtre Niveau Parking de Québec, 2007)

- Création en mai 2008 par Michel Nadeau au Théâtre de la Bordée de Québec (Reprise en octobre-novembre 2008 au Théâtre de la Bordée).

La Dame aux edelweiss (In « Petites formes de la Comédie-Française », 2007, Ed. L’avant-scène théâtre, 2007)

- Lecture par les comédiens de la Comédie-Française le 10 octobre 2008 dans la salle Richelieu.

Madeleine Yebedhove (Ave Maria # 2)

La Mélancolie des barbares (2008, Ed. Lansman, 2009)

(commande du Théâtre de la Digue de Toulouse)

(Prix des Journées d’auteurs 2009)

- Lecture dirigée par Jean Marc Eder à la Manufacture de Colmar en mai 2009.

- Chantier de création de Sébastien Bournac à la MJC de Rodez en septembre 2009.

- Mise en espace par Sylvie Mongin-Algan au Théâtre des Célestins en novembre 2009.

- Lecture dirigée par Liz Diamond au Workshop Theatre de New York en mai 2010.

Les Recluses (2010, Editions Théâtrales)

(commande du Théâtre Varia de Bruxelles)

- Création (en kirundi, traduction de Docile Pacifique, Jeff Kalihabwa et Estelle Ndereyimana) au CCF de Bujumbura (Burundi) en mai 2009 par Denis Mpunga, puis tournée au Rwanda.

- Création (en swahili, traduction de G. Chirhalwira) au FESTBUK à Bukavu en juillet 2009.

- Octobre-décembre 2009 au Théâtre des Bambous à l’île de la Réunion, à Bruxelles au Théâtre varia, à Anvers au  Zuiderpershuis, à Liège au Festival Voix des Femmes.

Goutte-d’Or (Ave Maria # 3) (Commande de la SACD)

Lecture le 19 juillet 2009 par l’auteur au Musée Calvet (Avignon In 09), retransmise en direct sur France Culture, réalisation de Myron Meerson.

————

Essais

- Ubu roi Alfred Jarry (essai), Bertrand Lacoste, 1993.

- Pour une critique du théâtre ivoirien contemporain (essai), l’Harmattan, 1996.

- Senghor ou Le sacerdoce du pardon (essai) in Mémoire Senghor Ed. Unesco, 2006.

- Frères de son (Koffi Kwahulé et le jazz : entretiens), (avec Gilles Mouëllic), Editions Théâtrales, 2007.

————

Roman et Nouvelles

- Babyface (roman), Éditions Gallimard, 2006.

- Monsieur Ki (roman), Éditions Gallimard, 2010.

- La Jeune fille au gousset (nouvelle) in Africultures n° 10, 1998

- Veillée d’armes (nouvelle) in Babel heureuse, Ed. L’Esprit des Péninsules, Paris, 2002.

- Western (nouvelle), Revue “ Le Paresseux ”, 2003

- Babyface (nouvelle) in Le marchand de fables est repassé, Ed. Luc Pire, Bruxelles, 2000

- Babyface In From Africa, Nebraska University Press, Lincoln & London, 2004 (traduction anglo-américaine de Melissa Marcus).

- Elsa Cohen (nouvelle) in Afrique(s), publiée dans « Librairies du Sud », Marseille 2007.

- Le jeune homme avec sa tête sous le bras (nouvelle) in A feu et à sang, Kristian Frédéric, Ed. de la Pleine lune, Montréal, 2007.

- Bal masqué (nouvelle), Editions Tropiques, Yaoundé 2008.

- Agnus Dei (nouvelle) in Les nouvelles de la banlieue, Editions Textuel, Paris 2008.

- Film américain (nouvelle) in Pour Haïti, Editions Desnel, Fort-de-France, 2010.

————

À signaler (notamment)

Catherine Bédarida, « Koffi Kwahulé, Africain et citoyen du monde », Le Monde du 16/07/ 2000.

Kristophe Konkobo, Entretien avec Koffi Kwahulé, in « The French Review » Vol. 82, n°5,  2009, Beach Lloyd Publishers, LLC, Centre Linguista Canada, Editions Rodopi.

Virginie Soubrier, Koffi Kwahulé, in « Dictionnaire Encyclopédique du Théâtre » de Michel Corvin, Bordas 2008.

Virgine Soubrier, Politique et improvisation : réflexions sur le théâtre de Koffi Kwahulé »

www.crht.org/lequipe/doctorants

Virginie Soubrier, Une physique de la voix : réflexions sur le théâtre de Koffi Kwahulé, in « L’Esprit Créateur » – Volume 48, N° 3, 2008, pp. 25-32, The Johns Hopkins University Press.

Virginie Soubrier, Koffi Kwahulé. Une voie afro-européenne sur la scène contemporaine, Thèse de doctorat soutenue le 19 septembre 2009, Université Paris IV-Sorbonne, sous la direction du professeur Denis Guénoun.

Gilles Mouëllic, Cette vieille magie noire de Koffi Kwahulé : un pacte avec le jazz, in « L’Esprit Créateur » – Volume 48, N° 3, 2008, pp. 89-96, The Johns Hopkins University Press.

De Godot à Zucco, Anthologie des auteurs dramatiques de langue française 1950-2000, tome 1, par Michel Azama, Editions Théâtrales, 2001.

Sylvie Chalaye, « Qu’as-tu fait de ton frère ? » in Le Syndrome Frankenstein, Editions Théâtrales, Paris 2004.

Sylvie Chalaye, « Immigration et conscience diasporique, entretien avec Koffi Kwahulé », Africultures n°72, janvier 2008.

Judith G. Miller, Is There a specifically Francophone African Stage Textuality ? (Sony Labou Tansi & Koffi Kwahulé) in « The Transparency of the text : Contemporary Writing for the Stage », Yale French Studies (Yale University Press), N° 112, pp. 131-144, 2007.

Amiel Melnick, This Other Eden (L’ironie dans l’œuvre de Biyi Bandele et de Koffi Kwahulé)

Undergraduate Thesis présenté, Columbia University (New York), sous la direction de Joseph Slaugther en 2003.

Randy Gener, This New Eurafrique Magic, Global influences and Ivorian personal reinvention meet in the ferocious theatre of Koffi Kwahulé, in Amercican Theatre Magazin, nov. 2008.

Alix de Morant, Koffi Kwahulé : de Koltès à Coltrane, l’autre côté du crépuscule, in « Afrique noire : écritures contemporaines » Théâtre Public n° 158.

Chris Love, Koffi Kwahulé’s Bintou and Sophocles’ Antigone : The Silent Form of adaptation, in New Voices in Classical Reception Studies, Issue 4 (University of Michigan, 2009).

Une réponse à to “et qu’est ce qu’il écrit ?”

Laisser un commentaire