Mais c’est qui ?

Quelques élèments biographiques …

Koffi Kwahulé est né en 1956 à Abengourou (Côte d’Ivoire). Formé à l’Institut National des Arts d’Abidjan, il entre en 1979 à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de Paris (rue Blanche) tout en poursuivant des études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle où il a obtenu un doctorat d’Études théâtrales.

En 1992, il remporte le Grand prix International des dramaturgies du Monde (RFI/ACCT) avec Cette vieille magie noire (mise en scène en novembre 2007 par Claude Bobkhoza à L’Atelier du Plateau de Paris).

Ses pièces ont fait l’objet de plusieurs créations dont les plus récentes sont notamment

  • Jaz par Daniela Giordano en 2000 au Teatro del Fontanone de Rome et en 2007 au Teatro Palladium de Rome,
  • Bintou par Rosa Gasquet en 2003 au Théâtre Océan Nord de Bruxelles,
  • P’tite-Souillure (Lauréat des Journées d’Auteurs du Théâtre des Célestins de Lyon) par Eva Salzmannovà en 2003 au DISK de Prague,
  • La Dame du café d’en face (Prix SACD-RFI 94, Théâtrales, 1998) par Johan Heldenberg en 2004 au Zuidpool Theater d’Anvers,
  • Big Shoot en juin 2005 par Merel van Nes au Festival Verse Waar (Chassé Theater) de Breda, puis en septembre 2005 par Kristian Frédric au Théâtre Denise-Pelletier de Montréal,
  • Blue-S-cat en juillet 2006 (mise en scène de l’auteur) à la Chapelle du Verbe incarné d’Avignon,
  • Misterioso-119 par Alex Lorette en avril-mai 2007 au Théâtre Marni de Bruxelles
  • et Les Recluses par Denis Mpunga en mai 2009 à Bujumbura (tournée en Belgique).

Il est également nouvelliste et romancier (Babyface, Ed. Gallimard, 2006, Grand Prix Ahmadou Kourouma et Monsieur Ki, Ed Gallimard, 2010).

Laisser un commentaire