La résidence


Koffi Kwahulé est accueilli en résidence à la médiathèque de Villepinte dans le cadre du programme Ecrivains en Seine-Saint-Denis, initié par le Département avec les villes.

La Fabrique de dévoilements

L’un des axes du projet est d’associer Koffi Kwahulé à la programmation culturelle de la médiathèque. Une grande partie des actions s’effectuera en collaboration avec la Cie Issue de secours.

Plusieurs ateliers d’écriture théâtrale destinés aux adultes et adolescents de Villepinte, constitueront le fil d’Ariane de la résidence.

Depuis quelques années, Koffi Kwahulé anime des ateliers d’écriture en direction de publics très diversifiés. Cette activité paralittéraire est devenue le fil rouge de son travail d’écrivain, les thèmes traités et les contraintes proposées aux participants entretenant toujours un rapport plus ou moins direct avec ses préoccupations : l’atelier apparaît alors comme un espace de mise à l’épreuve, de validation de certaines intuitions.

Un atelier sera mené avec des collégiens (une classe de 4e du collège Jean Jaurès de Villepinte) et consistera en une initiation à l’écriture théâtrale par le biais d’une nouvelle. Le texte écrit par les élèves sera mis en scène et joué par la classe.

Un atelier pour lycéens (la classe d’accueil du lycée Georges Brassens) mêlera séances d’écriture, de pratique (des bouts de textes produits en atelier, des extraits d’oeuvres) et de discussion autour de la langue et de l’oralité.  Le but sera de créer un espace d’expérimentation, donc de partage.

Par ailleurs, Koffi Kwahulé rencontrera les deux groupes d’adultes du théâtre amateur de la ferme Godier lors d’un bref atelier en deux séances pour chaque groupe.

Koffi Kwahulé invitera en outre, lors d’une carte blanche, un dramaturge africain, Gustave Akakpo pour parler de son écriture et de la littérature de son pays, le Togo.

3 réponses à to “La résidence”

Laisser un commentaire